• ANIS EN GRAINES

ANIS EN GRAINES

Prix : 3.50 €
En stock1 article(s) disponible(s)
Choix non disponible

Description du produit

Originaire de l'Est du bassin Méditerranéen, l'anis va se répandre autour de la Méditerranée, notamment en Grèce et en Égypte. La première trace écrite de l'épice provient du célèbre papyrus d'Eber, un des plus anciens traités médicaux, écrit vers 1550 av. J.-C., où il cite l'aromate pour soigner les troubles digestifs et les maux de dents.
C'était un ingrédient incontournable d’un remède miracle guérissant. On l'appelait alors "aniketon" qui signifie "l'invincible". Dioscoride, au 1er siècle de notre ère, constata que l'anis en décoction "réchauffe, sèche et dissout, facilite la respiration, soulage la douleur, favorise l'élimination urinaire et calme la soif". La graine a longtemps été considérée comme aphrodisiaque.
C’était aussi un aromate très employé en Chine et en Inde, où il fait aujourd'hui encore partie du mélange de graines pour fin de repas "Pan Massala", des épices en graines, digestives, que servent les Indiens après le repas. En France, Charlemagne qui était un féru d’épices, ordonna que tout l’empire en consomme.

A cette époque, la plante valait très chère et servait de cadeau pour les grandes personnalités comme les rois ou encore le Pape.

Au Moyen-Âge, la confrérie des anysetiers détient l’usage de la graine, ils produisent alors des élixirs, sirops et d’autres préparations. Désormais cette confrérie existe sous le nom d’ordre international des anysetiers.

Au XIVème siècle, le roi anglais Edouard I er définit que la graine est une drogue. Les marchands doivent alors payer des taxes et son prix flambe.

L’anis fait partie des semences chaudes de l’ancienne pharmacopée française avec le cumin, le fenouil et le carvi. Les médecins soignaient les personnes avec ces 4 plantes. Elles sont mentionnées dans la première édition de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert : « Semences chaudes ».

L’anéthol, composant de l’anis, a un goût 13 fois plus sucré que le sucre, c’est pourquoi l’anis est utilisé pour sucrer les préparations.

Bienfaits : L’anis possède un réel pouvoir expectorant, il est utilisé par beaucoup d’asthmatique pour les soulager. Il a également une action antispasmodique globale.

Informations produit

Ingrédients :

Anis.


Informations nutritionnelles :


a


Origine : Syrie
Poids : g
Référence : 81168

Conseils d'utilisation

L’anis peut être utilisé dans toutes vos préparations sucrées à base de crème et de lait. Par exemple, le riz au lait, les crèmes desserts, les crèmes brûlées, les mousses et les glaces. Sur vos tartines, il se mariera bien avec votre confiture de figue, de raisins, d’orange, d’ananas, de nectarine, de mangue ainsi que de fruits rouges.

En pâtisserie, la graine peut être associée à la rose, la fève tonka, le yuzu ou encore à la bergamote.

L’anis sert à parfumer certains bonbons, notamment en l’associant avec du réglisse, de la menthe ou de la violette. Comme les bonbons à l’anis de Flavigny. Il peut également servir pour aromatiser un sucre blanc classique.

En utilisation salée, l’anis s’associe bien avec du poisson blanc et avec des légumes verts comme le concombre. Si vous fabriquez vos pains et brioches vous-même, vous pouvez ajouter un peu d’anis.

Il peut accompagner vos sauces pour vos crustacés et viandes blanches. Dans vos salades composées, vous pouvez saupoudrer quelques graines dans des salades à base de fromages ou de légumes.

Si vous n’avez plus de graines d’anis, vous pouvez les remplacer par la badiane étoilée.